Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

Volbeat fait rocker les metalleux

Posted on by Orell

Quelle longue attente pour enfin revoir un groupe qui m'avait grandement impressionnée cet été à Nîmes : Volbeat ! Le bataclan affichait complet depuis déjà bien longtemps. Ces Danois ont donc déjà leur public à Paris.

Le concert s'annonçait pour 19h30 et le vendredi soir, ça ne rigole pas sur les horaires au Bataclan (la salle étant réservée ensuite pour une autre soirée). Et pour chauffer la salle, les Américains de Iced earth s'y sont collés avec brio. Iced Earth c'est qui? C'est ce groupe de heavy metal fondé en 1984 par le guitariste et compositeur Jon Schaffer, seul rescapé de cette époque. Et ça donne quoi maintenant? Déjà minute blogeuse mode : ils sont tous habillés pareil! Seriously? C'est quoi ce concept?! Bon passons. Le chanteur est impressionnant dans ces vocalises pouvant aller du très aigu au très grave. Il adore haranguer la foule. Demandant au public d'applaudir, de lever les bras, les mains, les cornes, de chanter etc. L'ambiance commençait à monter tout doucement (Bibi sort de ce corps !).

Concert Buddy, a eu la bonne idée de proposer de monter à l'étage. Bien joué! Nous avons trouvé un spot, bien cool pour ne rien rater du concert. Trois micros sont installés devant la scène, avec des petits tapis au nom du groupe. Le décor est planté, c'est le artwork de leur dernier (et excellent) album (outlaw gentlemen & shady lady).

La chaleur est montée d'un cran quand les lumières se sont éteintes et que les notes de Born to Raise Hell de Motorhead ont rententi. Et Pan! Une grosse patate sonore dans ta gueule ! Quelle pêche ! Nos trois petits danois (ça aurait été plus drôle s'ils avaient été suisse krr krr krr) s'en donnent à cœur joie et virevoltent sur scène changeant constamment de place. Ils ont vraiment chacun leur style. Un bon mélange de rock, néo et trash métal!

Si Elvis avait couché avec James Hetfield, ils auraient eu Michael Poulsen ! Ce chanteur est juste : Amazing! Pour la petite histoire il a épousé sa femme à Graceland (annnnh minute émotion en bonne fan d'Elvis que je suis mais je ne passe pas mes week-ends à foutre à fond des liiiiiive de Memphis).

Je suis hyper fan de leur bassiste Anders Kjølholm (une idée sur la prononciation? Call me!). Plutôt genre néo métal, addidas aux pieds, baggy, toujours plié au raz du sol, il passe son temps à causer et délirer avec le public et à leur filer des médiators.

Et il fallait aussi mentionner: Rob Caggiano. Il a enregistré l'album avec eux et puis finalement il a été gardé pour être le second guitariste. Très souvent lead by the way. Rob, c'est la caution Trash métal. Ancien membre d'Antrax. Il assure bien le show et adore poser au devant de la scène.

Près de 19 chansons vont faire bouger le public très métalleux et très varié niveau âge (il avait pleins de monsieur à cheveux blancs!). On a vu de tout ! Volbeat rassemble et c'est tant mieux. Dans la fosse, du délire vu d'en haut! ça remue sévère: pogo, circle pit, remuage de tifs, monté des filles sur les épaules de leur compagnon etc. Fin du concert, le groupe reste pour applaudir, distribuer tout ce qu'ils peuvent: médiators, serviettes, bracelet éponge et même leur sueur dans un verre... beurk!

OreLL.

Volbeat fait rocker les metalleux

Comment on this post