Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

Epica, concert épique au Bataclan!

Posted on by Orell

Comment bien terminer cette longue série de concerts? En allant découvrir un genre musical que je connais peu : le métal symphonique et un groupe que j'écoute de temps en temps et qui m'a toujours intrigué: Epica.

Deuxième dimanche au Bataclan, et comme à Stone Sour il faut faire la queue. Damned. Il pleut, il fait froid. Mais au moins ça me permet de papoter et faire connaissance avec Mister J. C'est lui qui m'a invité ce soir (merci merci merci!). La salle s'est remplie doucement. Le public est une fois de plus très masculin et plutôt jeune (20's et 30's something). Je m'attendais à voir plus de gothiques que cela. Les parisiens sont décidément très sages niveau look.

En ouverture, Stream of Passion ! Un line up assez original avec une chanteuse lyrique mexicaine, Marcela Bovio, et des musiciens hollandais au look métal classique pour un guitariste et le clavier et une tendance plutôt néo-métal pour les trois autres. Le bassiste, contrairement à tous les autres bassistes du monde, est hyper présent sur scène, toujours au milieu... à poser! Musicalement? Pas mal, grosse énergie, très belle voix mais... Tu as comme l'impression qu'ils ont joué la même chanson pendant une heure. Dommage. L'accueil du public parisien était des plus chaleureux et Marcela nous a fait part de leur joie d'être là à plusieurs reprises dans un français plus que correct.

20h40, la salle est plongée dans le noir, un rythme retenti, faible au début et puis il s'intensifie. Enfin les musiciens font leur entrée. Chacun leur tour. Cinq gars, tout de noir vêtus, le cheveux long et brillant. Gros son, ça envoyait déjà du lourd quand la flamboyante dame Simone a fait son entrée. Magnifique rouquine à la voix cristalline. J'ai adoré le contraste entre le groupe au son très lourd, au look un peu de golgoth bourré de testostérone et leur chanteuse hyper féminine, à la voix si puissante. Ce groupe est une vraie pub pour le shampoing! Si les petits gars du marketing de l'Oréal passaient par là, retenez mon idée! Ils ont tous des chevelures incroyables qu'ils passeront tout le set à remuer dans tous les sens. Magnifique! Autre remarque: aucun d'eux n'est tatoué. Pourquoi? Si quelqu'un à la réponse je suis preneuse.

Et la musique dans tout ça? J'ai adoré. Les parties métal bien bourrine entrecoupées des envolées lyriques de dame Simone. C'était sublime. Sacrée ambiance dans la fosse, ça se donnait au mosh pit à coeur joie. Peu de slam par contre et quand un petit malin a tenté l'aventure de grimper sur scène il s'est vite fait attraper par le service d'ordre.

Une douzaine de chansons exécutées en 1h45 de concert. Peu de titres mais ils sont par moments assez longs. Contrairement au premier groupe, les chansons d'Epica sont plus variées, il y a plus de rythme. Et puis d'avoir deux chanteurs, cela aide. Chaque membre est à fond. Toujours à sourire, à poser, à interagir avec la foule, ils ont l'air proche, comme une famille et cela fait plaisir à voir. Très belle découverte qui m'a permis de ne pas clôturer cette saison live 2012 sur un... échec. Encore merci Mister J.

Orell

ps: Et puis... Simone, elle est bonne. Désolée...il fallait que je la fasse!

Epica, concert épique au Bataclan!

Comment on this post