Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

Quand les filles prennent le pouvoir au Divan

Posted on by Orell

Les concerts imprévus et décidés à la dernière minute réservent décidemment de belles surprises. Mardi dernier, pour 20€ seulement tu pouvais aller écouter du bon gros rock de meufs du Grand Nord! Arrivées à 20h au Divan du Monde la salle était déjà bien pleine... de mecs! Mais elles écoutent quoi les filles (les autres) ? Pourquoi ce son là reste très mâle (Je mènerai bien l'enquête un jour...)

Pour chauffer la salle pour ces demoiselles nordiques : Trucker Diablo ! Un quartet de bon vieux hard rockeur irlandais. J'ai tout de suite tiqué sur le guitariste: Simon (call me!!) Il est juste trop beau (team #hihiMerci !) Aurely No Soucy qui m'accompagne ce soir calmera mes ardeurs direct en une phrase "Laisse tomber il a une alliance". Mince, moi qui me voyais déjà prendre une maison dans le sussex avec deux corgis. Et niveau son? ça me plait bien. Une bonne énergie. Ils nous feront chanter un bon petit "Rolling Down the River". Et puis ils dédicaceront une chanson à Axl Rose et à son légendaire manque de respect envers le public (seriously?) Bon c'est quand même pas non plus le gros coup de coeur du siècle. D'ailleurs en écrivant ces lignes j'ai déjà oublié... (mode Doris: On) On parlait de quoi déjà? Simon le guitariste? Il aura l'honneur de conclure le set en chantant la dernière chanson avec sa toute petite voix.

Petite pause et changement de set. Le temps pour nous de prendre une petite pinte de bière et de taper la discute avec Tom batteur des Sticky Boys, un groupe vu la semaine dernière en première partie de Bukowski (Oups le Live report..) Ils ont joué avec les filles le dimanche à Lille. Il nous a promis un putain de concert de ouf. Let's see!

Entrée en scène des Ladies qui venaient du froid: les Crucified Barbara ! Et pour commencer leur set The Crucifier ! Grosse claque! Alors que souvent je trouve beaucoup de nanas qui font du rock peu crédibles, limite ridicules (The Plasticine, Izia, Jennifer Ayache de Superbus etc.) Elles m'ont littéralement scotchée. Déjà ce sont des bombasses: une brunette leader au chant et à la guitare entourée de trois blondes incendiaires, sexy, tatouée, une rage, une énergie de dingue. Un parfait mélange de féminité et de femmes qui en ont (I want to be Her!).

Les titres s'enchainent et la fosse se déchaine: pogo, mosh pit, slam, circle pit, tout y passe. L'énergie qu'elles envoient leur est rendue mille fois par cette masse chevelue qui remue la tête en cadence. Mention spéciale à Mia Coldheart. J'adore sa voix puissante. A faire pâlir d'envie de nombreux chanteurs de métal. Les filles s'éclatent sur scène et l'audience le leur rend bien.

Après avoir fait une apparition au Dr Feelgood la veille, à la fin de leur set elles se rendaient au Blackdog pour l'aftershow. Increvables ces filles-là!

OreLL

Quand les filles prennent le pouvoir au Divan

By (c) Aurelie Merrheim

By (c) Aurelie Merrheim

Comment on this post

Manu 05/27/2013 13:17

" de nanas qui font du rock [....] (The Plasticine, Izia, Jennifer Ayache de Superbus etc.) "

Hu????